Hébergement site web Tunisie , serveur vps cloud – Zenhosting

final-logo

Découvrez nos offres d'hébergement Cloud

Hébergement Web Simple, rapide et sécurisé. Confiez-nous l’hébergement de votre site web dès maintenant.

hébergement web

KVM ou VMware : quel hyperviseur choisir ?

Kvm vs vmware

L’hyperviseur est la base de toute plate-forme de virtualisation. Il existe de nombreuses solutions propriétaires ou open source. Par exemple, VMware est l’un des principaux fournisseurs de solutions de virtualisation.

La société propose notamment l’hyperviseur ESXi et la plateforme de virtualisation vSphere. KVM (Kernel-Based Virtual Machine) est une technologie open source intégrée au noyau Linux®.

KVM est une technologie de virtualisation open source qui transforme le noyau Linux en hyperviseur. Il peut être utilisé à la place d’une technologie de virtualisation propriétaire telle que celle fournie par VMware. Pour passer à la plate-forme de virtualisation basée sur KVM, vous devez être en mesure d’examiner, de modifier et d’étendre le code source de l’hyperviseur. L’accès au code source ouvre la porte à l’innovation. Vous pouvez virtualiser les charges de travail et les applications traditionnelles, et même créer la base de charges de travail cloud natives et basées sur des conteneurs. De plus, la technologie KVM est intégrée au noyau Linux, ce qui facilite son utilisation et son déploiement.

La solution VMware ESXi est un hyperviseur bare metal qui s’installe directement sur un serveur physique pour intégrer le matériel. La technologie de virtualisation VMware vous permet de créer et de déployer des machines virtuelles pour moderniser votre infrastructure. Vous pouvez distribuer et gérer des applications nouvelles et existantes.

Si vous choisissez la solution VMware vSphere, vous devez utiliser le logiciel de gestion VMware pour gérer vos machines virtuelles. Ensuite, vous devez acheter la licence requise et sélectionner l’un des différents niveaux proposés.

Performances

L’un des éléments les plus importants à prendre en compte est l’impact sur les performances de l’hyperviseur sur l’infrastructure. Les solutions KVM et ESXi sont des hyperviseurs de type 1 et devraient être plus performantes que les hyperviseurs de type 2. Selon une évaluation SPECvirt_sc2013, KVM fonctionne à des vitesses proches de celles natives et exécute les applications plus rapidement que les autres hyperviseurs.

Intégration

Les hyperviseurs utilisent diverses méthodes pour communiquer avec le matériel physique de l’hôte. L’hyperviseur ESXi utilise la plateforme de gestion de VMware, ce qui implique que vous devrez aussi utiliser d’autres logiciels de VMware. Et vous devrez alors peut-être investir dans du nouveau matériel.

Parce que c’est une technologie Open Source, KVM n’impose pas ces mêmes contraintes. Elle peut s’intégrer à votre infrastructure existante ainsi qu’à de nombreuses autres plateformes Linux et Windows.

Maturité

Les hyperviseurs KVM et ESXi sont tous deux stables et matures, et capables de gérer des charges de travail d’entreprise

Évolutivité

VMware propose une plateforme de virtualisation évolutive. Dans le cadre d’un contrat de licence d’entreprise, les possibilités d’ajout d’hôtes ou de machines virtuelles supplémentaires peuvent cependant être limitées. La solution vSphere offre au maximum 12 To de RAM par hôte et 64 hôtes par cluster. Elle est fournie avec plusieurs API que vous pouvez utiliser pour faciliter la gestion de vos machines virtuelles.

La technologie KVM fait partie du noyau Linux et évolue pour s’adapter à la charge de la demande en cas d’augmentation du nombre de machines invitées ou de requêtes. KVM permet de virtualiser les charges de travail d’applications les plus exigeantes. C’est le socle des installations de virtualisation dans de nombreuses entreprises, notamment les datacenters et les clouds privés.

La technologie KVM fonctionne parfaitement avec votre infrastructure existante et vous permet d’accéder au code source pour faciliter l’intégration et l’adaptation en fonction de vos besoins.

VMware propose un hyperviseur stable et à l’efficacité prouvée, qui offre d’excellentes performances et fonctions. Cependant, ce type de solution de virtualisation propriétaire peut vous empêcher de disposer des ressources nécessaires pour investir dans les clouds, les conteneurs et l’automatisation.

La technologie KVM peut être utilisée en production pour les charges de travail d’entreprise. Elle offre les fonctions dont vous avez besoin pour la prise en charge de votre infrastructure physique et virtuelle, à un coût d’exploitation inférieur. Si vous choisissez une solution de virtualisation basée sur KVM, vous bénéficierez de nombreux avantages que d’autres solutions telles que VMware vSphere ne pourront vous offrir.

Points forts de la solution KVM :

  • Interopérabilité entre les plateformes : KVM fonctionne sur les plateformes Linux et Windows, ce qui vous permet de tirer le meilleur parti des investissements effectués pour votre infrastructure existante.
  • Simplicité d’une plateforme de virtualisation unique : vous pouvez créer, démarrer, arrêter, mettre en pause, migrer et modéliser des centaines de machines virtuelles sur des centaines d’autres logiciels ou équipements matériels.
  • Excellentes performances : les applications sont exécutées plus rapidement sur KVM que sur les autres hyperviseurs.
  • Avantage des technologies Open Source : vous pouvez accéder au code source et bénéficier d’une grande flexibilité qui facilite toute intégration.
  • Fonctions existantes du système d’exploitation Linux :
    • Fonctions de sécurité
    • Gestion de la mémoire
    • Ordonnancement de processus
    • Pilotes de périphériques
    • Pile réseau

 

 

Cet Article est utile ? Votez
0 / 5 4

Your page rank:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Plus à explorer

laravel+journalisation
Coding

Journalisation Laravel

Lors du développement d’une application moderne, la journalisation doit figurer en tête de liste des priorités. La journalisation fournit un moyen de visualiser votre application

google+analytics+4
Cloud computing

Google Analytics 4 : ce que vous devez savoir

Des millions d’entreprises, grandes et petites, s’appuient sur Google Analytics pour comprendre leur audience. Avec Google Analytics 4 , l’objectif est de fournir des informations plus intelligentes et

kubernetes-dokcer
Cloud computing

Kubernetes vs Docker Swarm

Lors du déploiement d’applications à grande échelle, vous devez planifier et coordonner tous les composants de votre architecture en gardant à l’esprit les stratégies actuelles

 20% Réduction

Bénéficiez de 20 % de réduction pour votre 1 achat
Confirmer
*Offre valable uniquement pour les nouveaux inscrits
close-link

Mailsuite fonctionne sur Tous vos appareils

Prenez votre communication avec vous en installant des applications complètes sur votre appareil Android, iOS windows et MacOs

Mailsuite fonctionne sur Tous vos appareils

Prenez votre communication avec vous en installant des applications complètes sur votre appareil Android, iOS windows et MacOs