Hébergement site web Tunisie , serveur vps cloud – Zenhosting

final-logo

Découvrez nos offres d'hébergement Cloud

Hébergement Web Simple, rapide et sécurisé. Confiez-nous l’hébergement de votre site web dès maintenant.

hébergement web

Transport Layer Security : qu’est-ce que le protocole TLS ?

tls+ssl+sécurité+hébegement+web

Comme son prédécesseur SSL, TLS est avant tout un protocole de cryptage des données circulant sur le web. Il s’agit d’un système de sécurisation qui agit entre les serveurs et le réseau. TLS est en quelque sorte la version améliorée de SSL. Il arrive encore que SSL soit privilégié, notamment en création de sites web.

Qu’est-ce que le protocole TLS ?

TLS, ou Transport Layer Security, est un protocole en deux couches, une nouvelle version de SSL qui reprend ses caractéristiques principales tout en améliorant certaines fonctions pour mieux sécuriser les échanges de données. Les deux couches désignent deux clés qui agissent l’une en parallèle de l’autre lorsqu’un utilisateur souhaite par exemple rejoindre une navigation sécurisée.

Lorsqu’un visiteur s’authentifie sur un site qui requiert une navigation privée, il fait appel au certificat SSL mis en place par le serveur. Ce certificat est en quelque sorte la carte d’identité électronique du site sécurisé. Il a également pour rôle de chiffrer les données entrées par l’utilisateur afin de leur garantir un premier niveau de protection.

Ce certificat contient deux clés distinctes :

  • D’un côté, une clé publique qui valide le certificat racine,
  • De l’autre, une clé privée, plus adaptée au chiffrement des échanges de données afin de leur assurer un niveau de protection maximal.

Comment fonctionne TLS ?

Le protocole de prise de contact TLS, par exemple, utilise la cryptographie asymétrique pour générer des clés publiques et privées qui chiffrent et déchiffrent les données. Ensuite, le processus global est le suivant :

  1. Le client envoie une liste de toutes les versions de TLS ainsi que des suggestions pour une suite de chiffrement et génère un nombre aléatoire qui sera utilisé ultérieurement.
  2. Le serveur confirme les options qu’il utilisera pour initier la connexion.
  3. Le serveur envoie un certificat TLS au client pour le processus d’authentification.
  4. Après avoir validé le certificat, le client crée et envoie une clé pré-maître cryptée par la clé publique du serveur et décryptée par la clé privée du serveur.
  5. Le client et le serveur génèrent des clés de session en utilisant les nombres aléatoires précédemment générés et la clé pré-maître.
  6. Le client et le serveur ont tous deux un message fini qui a été chiffré avec une clé de session.
  7. Le processus de prise de contact TLS est terminé et le client et le serveur ont créé un chiffrement symétrique sécurisé.

De plus, le protocole d’enregistrement utilise un cryptage symétrique pour générer des clés de session uniques pour chaque connexion pendant le processus de prise de contact. Il ajoute également toutes les données échangées avec un code d’authentification de message basé sur le hachage ( HMAC ) pour vérifier l’authenticité des données.

Aujourd’hui, TLS devient une pratique standard pour la plupart des navigateurs et autres applications modernes, où il sert trois objectifs :

  • Cryptage . Il cache les données transférées à des tiers par le biais d’informations codées.
  • Authentification . TLS garantit que les identités des deux parties sont celles qu’elles prétendent être en fournissant un certificat.
  • Intégrité . Enfin, il vérifie que les données transmises n’ont pas été falsifiées ou altérées lors du processus de livraison.

Quelle est la différence entre TLS et SSL ?

TLS (Sécurité de la couche de transport) est un protocole de sécurisation des échanges de données sur internet. C’est une version améliorée du protocole SSL. Il corrige des manquements de l’ancienne version pour mieux répondre aux attaques actuelles du web. Entre TLS et SSL, il est fortement conseillé de privilégier le protocole TLS.

Ainsi, quel que soit le protocole choisi, la technologie SSL va permettre d’activer le protocole HTTPS et de mettre en place un certificat SSL sur votre site internet. C’est précisément ce certificat qui va sécuriser la navigation de vos visiteurs, faisant passer le « HTTP » de vos URL en « HTTPS ».

Pour autant, le choix du protocole reste essentiel. Choisir la dernière version en date est le meilleur moyen de sécuriser vos données et celles de vos utilisateurs tout en leur garantissant une expérience utilisateur de qualité. Le protocole TLS 1.0 a pris la suite du SSL 3.0. Dans leur application concrète, ces deux protocoles ne présentent pas de différences majeures. Néanmoins, les versions 2.0 et 3.0 du protocole SSL ont révélé des vulnérabilités et il est de plus en plus conseillé de les désactiver.

En revanche, pour ce qui est des certificats utilisés, vous n’avez pas à choisir entre TLS et SSL. Les certificats de sécurisation sont généralement appelés SSL par habitude de langage. Ils sont dans tous les cas dépendants du protocole mis en place. La sécurisation des données de votre site web peut tout à fait s’appuyer sur un protocole TLS (ce qui est conseillé), même si un certificat SSL est installé. Les certificats n’ont, en résumé, aucune incidence sur la configuration du serveur, qui est le seul à même d’ordonner le protocole mis en place.

Conclusion

Transport Layer Security (TLS) est un protocole de sécurité largement déployé qui crypte les données du texte en clair au texte chiffré et vice versa. Cela assure la sécurité et la confidentialité des données grâce au trafic crypté, empêchant vos données sensibles d’être exposées par des pirates.

L’utilisation de TLS offre également de nombreux avantages pour les entreprises et les applications Web, telles que l’amélioration du référencement de votre site et le renforcement de la confiance des clients. De cette façon, cela peut aider votre entreprise à rester compétitive dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

 

 

 

 

Cet Article est utile ? Votez
0 / 5 1

Your page rank:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Plus à explorer

Kvm vs vmware
Cloud computing

KVM ou VMware : quel hyperviseur choisir ?

L’hyperviseur est la base de toute plate-forme de virtualisation. Il existe de nombreuses solutions propriétaires ou open source. Par exemple, VMware est l’un des principaux

 20% Réduction

Bénéficiez de 20 % de réduction pour votre 1 achat
Confirmer
*Offre valable uniquement pour les nouveaux inscrits
close-link

Mailsuite fonctionne sur Tous vos appareils

Prenez votre communication avec vous en installant des applications complètes sur votre appareil Android, iOS windows et MacOs

Mailsuite fonctionne sur Tous vos appareils

Prenez votre communication avec vous en installant des applications complètes sur votre appareil Android, iOS windows et MacOs